• Bloc de contenu

    BIENVENUE

    D’après le dictionnaire, la passion se définit comme un mouvement violent de l’âme, une émotion très forte et durable qui vainc la raison, pouvant être inspirée par un être, un sport ou un hobby. N’ayant en ce qui me concerne que des notions très limitées en mécanique et ne pratiquant pas la discipline, la mienne est surtout motivée par le contexte qui s’y rattache (les gens, l'atmosphère, le spectacle, le travail d’équipe, etc.)

    J'ai découvert cette activité en 1997 grâce à ma fille Ludivine qui l'a pratiquée pendant 5 ans. Craignant toujours une mauvaise chute,  à cause de son esprit combatif et de sa fougue de Bélier, mon taux d’adrénaline a souvent atteint les sommets. Mais respectant sa passion du moment, j’ai toujours été présente au bord des circuits pour la soutenir et l’encourager. Au fil des années, sur le terrain j’ai adhéré pour l’ambiance, et en coulisses me prenant au jeu des responsabilités, je me suis impliquée à plusieurs niveaux au sein de l'UFOLEP (comité départemental Ariège, comité régional Midi Pyrénées, commission technique). 

    Si aujourd’hui mon enthousiasme est toujours présent, c’est pour la beauté du spectacle, pour les personnes que je côtoie, que je respecte et qui me touchent, pour l’inattendu de certaines rencontres et les amitiés qui sont nées, pour toutes les expériences dont je m'enrichis encore au fil des réunions et des courses, pour le plaisir de découvrir, de partager et d'échanger…

    Parce qu’il n’est pas facile pour une femme de se faire une place dans une discipline majoritairement masculine, je remercie surtout mes petits camarades de la Commission Technique Régionale pour le respect qu'ils m'ont toujours témoigné, pour leur amitié discrète, pour tout ce que nous avons vécu depuis 10 ans et que nous partagerons encore cette saison.

    En espérant que ce blog vous apportera ce que vous en attendez, je vous souhaite de vivre cette saison sportive avec passion, car il n'y a que les grandes passions pour élever l'âme aux grandes choses . Régine
     
    Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre (Pierre de Coubertin)<o:p></o:p>